A propos de nous 2022-09-08T16:27:57+02:00

Notre équipe

L’équipe salariée

ALICIA DCHARGÉE D'ACCUEIL
RENAUD S.MEDIATEUR NUMERIQUE & CHARGE DE PROJET
OCEANE C.MEDIATRICE NUMERIQUE & CHARGEE DE PROJET
HUGO E.MEDIATEUR NUMERIQUE

Les membres des comités permanents

Les membres à la gouvernance élus en AG le 13/05/2022 :

Comité Ressources Humaines

Comité Ressources Humaines

  • Laurence COMPARAT

  • Océane Caffoz

Comité Finances

Comité Finances

  • Gilles NEYRET

  • Renaud SOULAT

Comité Administratif

Comité Administratif

  • Françoise VIVET

  • Jacques CHAUSSIVERT

Comité Ethique

Comité Ethique et Déontologie

  • Josette DUTEMPLE

  • Geneviève PERDRIX

Notre histoire

L’association l’Age d’Or voit le jour le 24 janvier 2004

L’association l’Age d’Or a été créée en 2004 pour travailler à l’égalité d’accès aux droits via la mise en place d’une action ciblée pour lutter contre la fracture numérique intergénérationnelle en s’appuyant sur le Rapport de la Mission Personnes âgées « L’innovation technologique au service du maintien à domicile des personnes âgées » (p.55) présenté par M. Jean Giard du 15 septembre 2004.

Des ateliers sont mis en place dans le but d’initier ceux et celles qui le désirent à l’utilisation d’un appareil informatique (ordinateur au départ, puis tablette tactile, smartphone, etc) et à la navigation internet (messageries, démarches administratives, recherche d’information, etc). Ces ateliers sont à tarification solidaire, basée sur les revenus de chacun, pour permettre à tous d’y avoir accès.

illustration bug 1

Structure labellisée NetPublic, l’association fait partie du réseau national d’Espaces Publics Numériques (EPN). Ce réseau facilite la coordination des acteurs de la médiation numérique pour répondre au mieux à la demande sur le territoire. 

Au départ sur un secteur de la ville, l’association propose aujourd’hui des ateliers dans six secteurs, en lien étroit avec les services sociaux de la ville (écrivains-es publics, responsables des animations gérontologiques et intergénérationnelles, autres associations).

A ce jour, l’Age d’Or forme des centaines de personne chaque année.

En parallèle, l’association prend à cœur d’œuvrer pour le lien social intergénérationnel, et intègre régulièrement dans son équipe des jeunes dans une démarche d’insertion par l’emploi ou de service civique. Elle s’appuie également sur un solide groupe de bénévoles engagés et enthousiastes, constitués de jeunes… et d’anciens apprenants !

Consciente que le numérique influe sur la vie de tous les citoyens, l’association organise le 4 Juillet 2016 la première édition d’une Journée Citoyenne du Numérique (JCN) en présence de personnalités telles qu’Axelle LEMAIRE, Secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation et Geneviève FIORASO, Députée de la première circonscription de l’Isère.

Pour lutter contre la fracture numérique, l’association participe aussi à la mise en place de projets innovants comme le Pass’Numérique, un dispositif de la Région Rhône-Alpes (à l’époque) permettant à tout rhônalpin d’accéder gratuitement à une série de conférences de culture numérique et de sensibiliser le public à des enjeux tels que l’accès aux droits via le numérique, la sécurité sur internet, les démarches administratives.

Nous avons reçu des aides de l’Etat, du Conseil Général de l’Isère, de la Région Rhône-Alpes, de la Ville de Grenoble et de son CCAS. D’autres partenaires, AG2R la Mondiale et Public, Adb Solida Tech et Microsoft, ont aussi appuyé notre projet et contribuent au fonctionnement de l’association.

Nous souhaitons en particulier remercier M. Eric PIOLLE, Maire de Grenoble, Mme Kheira CAPDEPON, adjointe aux personnes âgées et à la politique intergénérationnelle et M. Alain DENOYELLE, adjoint à l’action sociale, pour leur aide et leur soutien.

Aujourd’hui, l’Age d’Or continue de travailler avec conviction pour proposer des services adaptés et lutter contre l’isolement technologique: en développant des cours d’informatiques pour personnes non francophones, pour personnes à mobilité réduite, pour les personnes de plus de 50 ans se trouvant au chômage, mais aussi en ouvrant les activités aux outils libres et participatifs et aux arts numériques (en savoir plus). L’association participe aux animations locales ainsi qu’aux rencontres départementales et régionales de la médiation numérique.